UMR EVS LAURE – Lyon

EVS LAURE

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon

Vincent VESCHAMBRE, Professeur de Géographie, coordinateur du programme

VESCHAMBRE

Vincent Veschambre est professeur de sciences sociales à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon, habilité à diriger des recherches en géographie (Veschambre V., 2008, Traces et mémoires urbaines, Rennes, PUR). Il poursuit ses travaux sur les processus de rénovation et de valorisation patrimoniale des espaces urbains, notamment périphériques. Il est membre de l’UMR CNRS Environnement-ville-société et du Labex Intelligence des mondes urbains. Il encadre à ce jour cinq thèses sur ces questions de patrimonialisation et de démolition. Depuis le premier septembre 2015, il est détaché sur un poste de direction d’un équipement culturel de la Ville de Villeurbanne, le Rize, qui regroupe archives municipales, médiathèque, salle d’exposition, amphi, pôle recherche et qui travaille sur les questions de mémoires et de patrimoines.

 

Cécile REGNAULT, Enseignante-Architecte-Chercheuse

REGNAULT

Cécile Regnault, architecte, conceptrice d’environnements sonores, est chercheuse à EVS-LAURE. Ses recherches fondamentales portent sur les ambiances et représentations sensibles de l’espace. Elle questionne l’émergence de pratiques alternatives des métiers de la conception urbaine. Elle mène en parallèle des expérimentations architecturales et urbaines et s’intéresse notamment aux échanges entre architectes et artistes, entre architectes et ingénieurs. Elle dirige depuis 2007 l’Atelier Aciréne (Atelier de Traitement culturel et esthétique de l’environnement sonore) où elle développe par l’écoute des études paysagères, du conseil et de l’assistance à la maitrise d’œuvre (conception et concertation sur les sensibilités locales).

 

Bastien COUTURIER, Doctorant en Architecture

COUTURIERDiplômé d’État mention recherche de l’ENSA de Lyon en 2012, il mène actuellement au laboratoire EVS-LAURE une thèse de doctorat en Architecture sur les « Monuments historiques radiés – Caractérisation de la valeur monumentale par l’étude des annulations de protection ». Cette recherche, dirigée par Vincent Veschambre, porte sur les critères de sélection des monuments historiques, mais par le phénomène opposé des annulations de protections. L’étude de cette réversibilité vise à comprendre les enjeux des politiques patrimoniales, entre la valeur intrinsèque d’un bien, et sa valorisation effective. Bénéficiant d’un contrat doctoral du Ministère de la culture et de la communication, il a pu intégrer différentes équipes pédagogiques de l’ENSA de Lyon, intervenant dans le cadre des enseignements de Master liés au droit, aux interventions en bâti existant et à la gestion du patrimoine architectural, urbain et paysager. Ce contrat a également permis de participer à plusieurs colloques nationaux ou internationaux, dont le récent TICCIH 2015 à Lille, sur le patrimoine industriel au XXIe siècle, nouveaux défis. Parallèlement à cette thèse, une formation a été entreprise à l’École de Chaillot, pour l’obtention du D.S.A. mention Architecture et Patrimoine, formation qui sera réintégrée prochainement.

 

Sébastien JACQUOT, Maître de conférences en Géographie

JACQUOTbastien Jacquot est maître de conférences en géographie, à l’Université Paris Panthéon Sorbonne, au sein de l’IREST, et chercheur à l’EA EIREST. Ses recherches concernent les dynamiques et enjeux de la patrimonialisation, les liens entre tourisme et patrimoine, les périphéries métropolitaines en lien avec le tourisme et le patrimoine, les sites du Patrimoine mondial, l’informalité et le tourisme, le big data dans ses liens avec le tourisme, et une approche politique des études urbaines. Ses terrains concernent Paris et ses périphéries, Valparaiso, Gênes (Italie), Liverpool.

 

LOGO EVS LAURE


Publications